Calais: colère contenue sur le littoral

Par Elisa Perrigueur

Près de 200 gilets jaunes ont bloqué les routes et une station essence autour de Calais. La mobilisation s’est déroulée pacifiquement. Parmi les personnes que nous avons rencontrées, certaines assurent qu’elles n’iront plus voter. Leur but : « La démission de Macron et plus de justice sociale. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Calais, de notre envoyée spéciale.- Dès 9 h, samedi 8 décembre, les silhouettes jaune fluo ont arpenté le bitume sous le ciel gris de Calais. Quelque 200 gilets jaunes ont alterné les barrages, à l’entrée de la rocade portuaire puis sur un accès de l’A16.