Après «Charlie Hebdo», une attaque antisémite Porte de Vincennes

Par

Les deux suspects dans l'attentat contre Charlie Hebdo ont été tués vendredi en Seine-et-Marne. Porte de Vincennes à Paris, le preneur d'otages dans un supermarché casher, lié aux frères Kouachi et auteur présumé de la fusillade à Montrouge, a également été tué. Il y a quatre morts en plus du preneur d'otages.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un assaut coordonné. Vendredi vers 17 heures, les forces de l'ordre déployées à Dammartin-en-Goële ont donné l'assaut sur le bâtiment où s'étaient réfugiés les deux suspects dans l'attentat de Charlie Hebdo. Les deux frères Kouachi ont été tués lors de cet assaut, selon l'AFP, tandis que l'otage serait indemne. Quasiment au même moment, les forces de l'ordre donnaient l'assaut porte de Vincennes où un preneur d'otages était réfugié dans un Hyper Cacher. Il s'agissait d'Amedy Coulibaly, par ailleurs suspecté d'être l'auteur de la fusillade de Montrouge jeudi, qui avait coûté la vie à une policière. Des otages semblent avoir été libérés lors de cet assaut (voir les images ci-dessous). Mais quatre otages ont été tués, a confirmé dans la soirée François Hollande.