Détentions provisoires après l'incendie du péage de Bessan

Par
Deux personnes ont été placées en détention provisoire et une autre sous contrôle judiciaire dans l’affaire de l’incendie volontaire du péage de Bessan (Hérault), a annoncé mercredi soir le procureur de la République de Béziers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOULOUSE (Reuters) - Deux personnes ont été placées en détention provisoire et une autre sous contrôle judiciaire dans l’affaire de l’incendie volontaire du péage de Bessan (Hérault), a annoncé mercredi soir le procureur de la République de Béziers.