Pas de condamnation requise dans l'affaire Preynat

Par
Le procureur de la République n’a pas requis de condamnation mercredi contre le cardinal Barbarin et les cinq membres de son entourage cités à comparaître pour "non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs" dans l’affaire Preynat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LYON (Reuters) - Le procureur de la République n’a pas requis de condamnation mercredi contre le cardinal Barbarin et les cinq membres de son entourage cités à comparaître pour "non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs" dans l’affaire Preynat.