L’enquête sur la mort d’un jeune homme en cellule de dégrisement relancée

Par

Allan Lambin est mort le 9 février 2019 dans une cellule du commissariat de Saint-Malo après une interpellation décrite comme violente par les témoins. Son avocate vient d’obtenir de la juge d’instruction qu’elle ordonne de nouvelles expertises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’avocate de la famille d’Allan Lambin a annoncé, samedi 8 février, avoir obtenu de la justice qu’elle ordonne de nouvelles expertises qui pourraient permettre de faire la lumière sur la mort du jeune homme il y a un an dans une cellule de dégrisement du commissariat de Saint-Malo.