Clusters dans les hôpitaux: des soignants victimes de l’usure

Par

La plupart des hôpitaux sont touchés par d’importants clusters. Les nouveaux variants, rarement impliqués, ne sont pas en cause. Mais le virus se révèle bien plus transmissible en hiver. Et les médecins hygiénistes alertent sur la grande fatigue des soignants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parce qu’il voyage souvent sans manifester de symptômes, le coronavirus est difficile à suivre. Mais au centre hospitalier de Pau (Pyrénées-Atlantiques), dans le bâtiment dédié aux services de gériatrie, il a été suivi à la trace, de chambre en chambre et de service en service. Il a pourtant fallu trois mois pour l’arrêter.