Valls et Cazeneuve décident d'armer les polices municipales

Par

À la suite des attentats de Paris, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait promis fin janvier 2015 de mettre à disposition des communes 4 000 anciens revolvers de la police nationale pour armer leurs agents. Un décret du 29 avril vient d’autoriser ces derniers à passer au calibre supérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la suite des attentats de Paris, dans lesquels une jeune policière municipale de Montrouge a été tuée, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait promis le 26 janvier 2015 de mettre à disposition des communes qui le souhaitaient 4 000 revolvers, « dans la limite des stocks disponibles ». Il s’agit des Manurhin 357 Magnum, qui armaient jusqu’en 2003 la police nationale. Nicolas Sarkozy avait choisi de les remplacer par un pistolet semi-automatique, le Sig Sauer SP 2022 (dont les munitions se sont révélées si dangereuses qu'un nouveau marché public avait dû être lancé moins de cinq ans plus tard).