Meeting pour la loi El Khomri: thérapie pour socialistes déprimés

Par

Mercredi soir à Paris, trois ministres, dont le premier, Manuel Valls, ainsi que le premier secrétaire du PS, ont réuni environ 200 encartés PS pour une séance de remobilisation collective. En substance : la droite ferait pire et l'opposition de gauche lui fait la courte échelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2012, lors de son désormais célèbre mais avarié discours du Bourget, le candidat François Hollande vendait du « rêve français » qu’il entendait « ré-enchanter ». En 2016, et après quatre ans au pouvoir, les socialistes ont renversé la perspective. Pouvant difficilement refaire le coup du rêve, c’est de cauchemars qu’il va s’agir pendant ces prochains mois : le cauchemar d’un retour de la droite au pouvoir.