Sarkozy envoie six ministres assurer la promotion de son bilan

Par
Pour faire oublier la cacophonie de la semaine passée, rien de tel qu'une conférence de presse consensuelle regroupant les ministres favoris de l'Elysée. Lundi 9 novembre, au siège de l'UMP, six ministres et deux porte-parole de l'UMP ont donc décliné un mot d'ordre: «Engagements pris, promesses tenues.»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le bilan se fera à la fin du quinquennat», avait répété François Fillon. Lundi 9 novembre, pourtant, sous les yeux de son conseiller, Igor Mitrofanoff, six ministres ont eu le droit de monter sur l’estrade de l’UMP pour dresser… un bilan «à la mi-temps», à l'occasion d’une conférence de presse organisée au siège du mouvement. Entourés du secrétaire général Xavier Bertrand et des porte-parole de l’UMP (Frédéric Lefebvre et Dominique Paillé), les ministres Brice Hortefeux (intérieur), Christian Estrosi (industrie), Eric Woerth (budget), Chantal Jouanno (écologie), Luc Chatel (éducation) et Laurent Wauquiez (emploi), se sont efforcés de répliquer aux critiques de la gauche, qui dénonçait, la semaine dernière, le «bilan d’une imposture».