L'Elysée pioche dans le budget de Matignon pour masquer des achats de sondages

Par
Mediapart s'est procuré un rapport de la Cour des comptes, non public, qui révèle comment l'Elysée met une partie de ses commandes de sondages sur le compte de Matignon afin de masquer la réalité de sa boulimie d'études d'opinion.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Elysée le répète à l'envi: la boulimie de sondages, soi-disant, c'est fini! Depuis la polémique de l'été 2009, déclenchée par la découverte d'un contrat mirifique passé entre la présidence de la République et Patrick Buisson (le «sondeur de l'ombre» de Nicolas Sarkozy), on jure aux journalistes que le «Château» a drastiquement réduit ses dépenses. La «preuve» avancée: le rapport de la Cour des comptes sur le budget 2009 de l'Elysée, qui a fait apparaître une chute de 45% des achats de sondages par rapport à 2008 (un «sérieux effort de rationalisation et d'économie»). De quoi se pincer !