«Biden doit beaucoup aux mouvements progressistes»

Par

Dans « À l’air libre » lundi, un décryptage de ce qu’on peut attendre d’une présidence Joe Biden aux États-Unis, et notamment sur la façon dont pourrait peser l’aile gauche du parti démocrate. Également au sommaire : retour à Albertville où François Bonnet a enquêté sur ces enfants de 10 ans accusés d’apologie du terrorisme.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

« À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

À l'air libre (23) « Biden doit beaucoup aux mouvements progressistes » © Mediapart

 

  • Au sommaire

François Bonnet de la rédaction nous répond depuis Albertville en Savoie où il a enquêté sur ces enfants accusés d’apologie du terrorisme, à la suite d'incidents pendant l’hommage à Samuel Paty. 

Les États-Unis ont un nouveau président : le démocrate Joe Biden a été élu. Donald Trump ne reconnaît toujours pas sa défaite (notre dossier ici). On en parle avec Mathieu Magnaudeix, de retour des États-Unis, et notre invitée Marie-Cécile Naves, de l’IRIS. Nous sommes également en ligne avec la journaliste de The Intercept, Akela Lacy.

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous