Enfants de djihadistes: «On les a déshumanisés», dénonce Me William Bourdon

Dans « À l’air libre » mercredi, notre enquête sur les enfants retenus en Syrie dans les camps kurdes et que le pouvoir refuse de voir revenir en France, malgré les demandes répétées des familles. Également au sommaire : un an de gestion de la pandémie analysé par François Bonnet.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> Que faire des enfants français de djihadistes ? Ils seraient entre 200 et 300 toujours en Syrie dans les camps kurdes. Notre reportage auprès de ces familles qui demandent leur retour en France, et l’avocat William Bourdon, sur notre plateau, qui défend certaines de ces familles. 

Retour sur un an de gestion de la pandémie par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Peu de succès, beaucoup d’échecs et trois mots pour la caractériser, nous dit François Bonnet : verticalisme, infantilisation et mensonges. 

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous