Repas clandestins: la liste s’allonge

Brice Hortefeux, ancien ministre de l’intérieur, a déjeuné fin mars avec l’éditorialiste Alain Duhamel dans un appartement reconverti en restaurant clandestin par le chef Leroy, placé en garde à vue dans l’affaire du palais Vivienne. Dans la lignée d’une petite élite politique, économique et médiatique qui s’affranchit sans grand scrupule des règles sanitaires en vigueur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aucun ministre n’a fréquenté l’un des repas clandestins qu’il organisait, a affirmé jeudi 8 avril le chef Christophe Leroy, par la voix de son avocat, six jours après la diffusion d’un reportage de M6 sur les dîners luxueux qu’il offrait, notamment, au palais Vivienne (Paris IIe), du collectionneur fantasque Pierre-Jean Chalençon.