Loi sur le travail: sans majorité, le gouvernement passe en force

Par

Manuel Valls a annoncé, mardi 10 mai, la décision du gouvernement de recourir à l'article 49-3, qui permet de faire passer un texte sans vote, pour imposer la loi sur le travail à des députés récalcitrants. Après le fiasco de la déchéance de nationalité, le gouvernement n'arrive plus à construire de majorité et n'a jamais paru aussi faible. Certains députés socialistes envisagent même de voter la censure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est la fin du jeu de dupes. À 16 h 30 ce mardi 10 mai, le premier ministre Manuel Valls a engagé la responsabilité de son gouvernement sur le projet de loi El Khomri. En clair, Valls utilise le fameux article 49-3 de la Constitution, celui qui permet au gouvernement de faire passer un texte de loi sans vote à l’Assemblée nationale. Le débat est immédiatement suspendu, le texte est considéré comme adopté, à moins que la motion de censure aussitôt déposée par le groupe LR et discutée jeudi 12 mai à 15 heures ne soit adoptée.