En Bourgogne, un maire condamné pour agression sexuelle

Par

Le tribunal correctionnel de Dijon a rendu son jugement : le maire de Chevigny-Saint-Sauveur, Michel Rotger, a été condamné à un an de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur une employée de la mairie en charge du linge. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Michel Rotger a été reconnu ce 9 juin coupable d'agressions sexuelles sur une employée de la mairie et condamné à un an de prison avec sursis. Âgé de 66 ans, le maire de Chevigny-Saint-Sauveur (Les Républicains) était accusé par une employée de cantine en charge du linge de lui avoir imposé à cinq reprises, entre octobre 2013 et janvier 2014, des baisers sur la bouche et des caresses.