Dons de vaccins AstraZeneca : la fausse générosité de la France

Le 10 juin, Emmanuel Macron a enfin annoncé être favorable à la levée temporaire des brevets sur les vaccins Covid-19 pour augmenter les capacités de production à l’avenir. Il soutient surtout les dons de doses aux pays les plus pauvres… Mais la France offre uniquement de l’impopulaire AstraZeneca.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le président des États-Unis, Joe Biden, a annoncé le 10 juin un don de 500 millions de doses de vaccins pour aider des pays moins riches à lutter contre le Covid-19 : 200 millions en 2021 et 300 millions d’ici à juin 2022. La France, elle, a prévu d’envoyer 30 millions de doses d’ici à la fin de l’année.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal