Les juges dénoncent la fraude «à grande échelle» de Patrick Balkany

Par

Deux juges d’instruction ont décidé de renvoyer devant le tribunal correctionnel le maire de Levallois-Perret pour cinq délits financiers. Cinq proches de l’élu, dont sa femme Isabelle et un avocat, Me Arnaud Claude, associé historique de Nicolas Sarkozy au barreau de Paris, sont également renvoyés. Mediapart a pu consulter la synthèse des magistrats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un document de 92 pages qui met à terre trois décennies de mensonges enrobés d’impunité et dévoile, en miroir, autant d’années de fraudes massives désormais officiellement reprochées à Patrick Balkany et son premier cercle. Les juges anticorruption Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon ont signé, le 6 juillet, la synthèse définitive de leurs investigations dans l’affaire Balkany, réclamant le renvoi devant un tribunal correctionnel de l’actuel maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), figure de la droite affairiste française et ami intime de l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy.