Macron défend le déremboursement de l'homéopathie

Par
Emmanuel Macron a défendu mercredi en conseil des ministres la baisse du niveau de remboursement de l'homéopathie dès le 1er janvier prochain puis la fin totale du remboursement à partir de 2021, une mesure qui suscite l'ire des trois laboratoires concernés et des homéopathes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a défendu mercredi en conseil des ministres la baisse du niveau de remboursement de l'homéopathie dès le 1er janvier prochain puis la fin totale du remboursement à partir de 2021, une mesure qui suscite l'ire des trois laboratoires concernés et des homéopathes.