Brice Hortefeux franchit la ligne jaune

Par

Une université d'été UMP, un ministre de l'intérieur prenant une photo avec un jeune militant Arabe sous l'œil amusé du patron des députés de la majorité. Et quelques phrases qui en disent long sur l'idéologie de Brice Hortefeux. Epinglé par une vidéo rendue publique jeudi 10 septembre par lemonde.fr, le fidèle du président est au cœur d'une polémique. La gauche dénonce le «racisme» de l'ancien ministre de l'immigration et demande sa démission. Brice Hortefeux se défend de propos racistes, tandis que Jean-François Copé, présent sur la vidéo, affirme à Mediapart qu'il «n'a pas entendu».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez pas à avoir peur d'être filmé», lançait le ministre de l'intérieur mercredi, lors d'un débat sur la vidéosurveillance. Le lendemain, le même Brice Hortefeux est épinglé par lemonde.fr avec une vidéo sur laquelle il tient des propos pour le moins ambigus...