Syrie : Maaloula, un symbole chrétien au cœur du conflit

Par

Le village chrétien est passé ce week-end aux mains des rebelles du Front al-Nosra. Symbole du christianisme oriental, la localité, où l’on parle encore l’araméen, pourrait payer le prix de son instrumentalisation par le régime.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je m’attendais à ce qu’on s’attaque à Maaloula. Comme la destruction des mausolées de Tombouctou ou des bouddhas de Bamîyâns, il s’agit d’un symbole », assure l’historien Frédéric Pichon, spécialiste de la Syrie, chercheur associé à l'université de Tours et auteur d’une thèse sur le village de Maaloula, tombé ce week-end aux mains des insurgés.