Mort de Cédric Chouviat: le principal policier mis en cause était déjà visé par une enquête pour violences

Par

Le principal policier impliqué dans l’interpellation qui a causé la mort du livreur, le 3 janvier 2020, avait déjà fait l’objet d’une plainte pour des violences commises en 2018. Une enquête préliminaire, toujours en cours, avait été ouverte mais le policier n’a pas pour autant été suspendu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le principal policier mis en cause dans la mort de Cédric Chouviat était déjà au cœur d’une enquête judiciaire pour violences selon des informations obtenues par Mediapart. Michaël P., n’avait pas été suspendu en dépit des accusations étayées portées à son encontre et de la procédure en cours. Ce qui conduit aujourd’hui les avocats du dossier à s’interroger sur le sentiment d’impunité dont peuvent jouir certains policiers, et sur ses conséquences funestes.