L’ultra-droite européenne recrute parmi les forces de l’ordre

Par et

Au moment où la volonté de passage à l’acte par des militants d’extrême droite trouve une nouvelle et tragique illustration avec l’attaque contre une synagogue et un restaurant turc à Halle (Allemagne), un rapport confidentiel d’Europol révèle que l’ultra-droite européenne s’arme et est en train de recruter dans les rangs des militaires et des policiers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un attentat à l’arme à feu a été perpétré le 9 octobre contre une synagogue et un restaurant turc à Halle (Saxe-Anhalt) en Allemagne, faisant deux morts. Le suspect interpellé, Stephan B., un Allemand de 27 ans, est un sympathisant « d’extrême droite ».