Étrangers en rétention: Valls veut sanctionner les associations trop bavardes

Par

Des moyens en baisse et des sanctions à l’égard des associations trop bavardes… ou trop critiques. Mediapart a pu avoir accès dans son intégralité au nouvel appel d’offres organisant la présence des associations de défense des droits des étrangers dans les centres de rétention administrative (CRA).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des moyens en baisse et des sanctions à l’égard des associations trop bavardes… ou trop critiques. Le ministère de l’intérieur vient de publier le nouvel appel d’offres organisant la présence des associations de défense des droits des étrangers dans les centres de rétention administrative (CRA), où sont enfermés les sans-papiers en instance d’expulsion. Paru au Bulletin officiel des annonces des marchés publics du 8 décembre 2012, ce texte négociable, d’après son statut, n’est connu dans son détail que par les structures candidates. Mediapart a pu y avoir accès dans son intégralité.