Salvini n'exclut pas un référendum sur la ligne TGV Turin-Lyon

Par
Le vice-président du Conseil italien Matteo Salvini a déclaré lundi qu'il était ouvert à l'idée d'un référendum sur la poursuite du projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Turin et Lyon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le vice-président du Conseil italien Matteo Salvini a déclaré lundi qu'il était ouvert à l'idée d'un référendum sur la poursuite du projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Turin et Lyon.