« La Provence » renonce à nommer un directeur de la rédaction accusé de harcèlement 

David Blanchard devait diriger les rédactions du groupe marseillais La Provence, à partir du 16 janvier 2023. Il n’en sera rien, a décidé la direction du titre régional, à la suite de la publication par notre partenaire Marsactu d’une enquête accablante.

Coralie Bonnefoy (Marsactu)

10 décembre 2022 à 17h42

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Marseille (Bouches-du-Rhône).– « Cet homme, il faut l’empêcher de nuire. » Le souhait d’Eugénie*, une ancienne journaliste de 20 Minutes à Marseille, a été entendu. Dans le cadre du rachat du quotidien marseillais La Provence, David Blanchard devait prendre la tête des rédactions du groupe le 16 janvier prochain. Mais vendredi 9 décembre, Marsactu dévoilait, au travers de nombreux témoignages, dont celui d’Eugénie, des faits qualifiés de harcèlement moral et des comportements inappropriés de la part de David Blanchard, alors qu’il était rédacteur en chef de 20 Minutes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal