France Télé: Ernotte s’insurge «contre ce que tente de faire croire Mediapart»

Par

Dans un « mémoire en défense » devant le Conseil d'État, qui examine le recours de deux syndicats, la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, assure que sa nomination n'a donné lieu à aucune irrégularité. Pour le prouver, elle cherche à établir que les faits révélés par l'une de nos enquêtes sont fantaisistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Portée à la présidence de France Télévisions le 22 août 2015 par une décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Delphine Ernotte n’arrive pas à sortir des polémiques qui ont accompagné sa nomination. Elle vit un peu à ses dépens l’histoire du sparadrap du capitaine Haddock : elle a beau s’agiter en tout sens pour y échapper, la controverse sur les irrégularités qui ont accompagné la procédure de nomination continue de lui coller à la peau.