Hollande et Ayrault: il y a comme un froid

Par

« Hollande a viré Ayrault en décembre mais personne ne le sait ! » dit un conseiller. Les deux hommes s'éloignent, sur la forme et sur le fond. La politique économique ou les réformes de société provoquent des tensions. La question ressurgit : à quoi sert Matignon dans la Ve République et sous le quinquennat, qui n’a fait que renforcer le rôle du chef de l’État ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur les agendas, chacun est à sa place. François Hollande est aux États-Unis pour une visite d’État aux côtés du couple Obama. Jean-Marc Ayrault fait le service après-vente du pacte de responsabilité auprès d’un parti socialiste qui oscille entre tétanie et agacement. Mais la semaine épouvantable que vient de s’infliger le couple exécutif est une nouvelle illustration des dysfonctionnements structurels entre l’Élysée et Matignon. À tel point que malgré leur proximité politique, la tension est parfois vive entre le président et son premier ministre.