Le président des jeunes UMP se met en congé, car sans-papiers

Le Canard enchaîné révèle que Stéphane Tiki, président de nationalité camerounaise des « jeunes populaires » de l'UMP, se trouverait en situation irrégulière. Celui-ci a annoncé qu'il se mettait en congé de ses responsabilités, expliquant que sa demande de naturalisation était « en cours ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Selon Le Canard enchaîné, Stéphane Tiki serait un étranger en situation irrégulière. Le président des jeunes populaires, de nationalité camerounaise, ne serait pas français et ne détiendrait pas de titre de séjour. Celui-ci a annoncé qu'il se mettait en congé de ses responsabilités, expliquant que sa demande de naturalisation était « en cours ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal