Tapie combatif à l'ouverture du procès de son arbitrage

Par
Le procès de l'arbitrage de 2008 en faveur de Bernard Tapie dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais s'est ouvert lundi avec tous les prévenus mais déjà des défections parmi les témoins, dont celle de Christine Lagarde, directrice générale du FMI.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le procès de l'arbitrage de 2008 en faveur de Bernard Tapie dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais s'est ouvert lundi avec tous les prévenus mais déjà des défections parmi les témoins, dont celle de Christine Lagarde, directrice générale du FMI.