A Europe 1, la crise, la précarité... et des salaires en or

Par Lou Syrah

Cette semaine, la rédaction numérique d’Europe 1 a observé une journée de grève, et attend ce vendredi 12 avril les réponses de la direction sur une contraction des effectifs et la précarité des pigistes. Cela fait plusieurs années qu’il est demandé aux salariés de se serrer la ceinture. Mais parallèlement, selon nos informations, les stars comme Nicolas Canteloup, aux salaires vertigineux, ont été régulièrement augmentées (Un droit de réponse d'Europe 1 est joint à cet article).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Europe 1 est une radio qui pratique le très grand écart. Mardi 9 avril, la rédaction numérique d'Europe 1 a observé une journée de grève, inquiète des projets de restructuration et scandalisée par la précarité des pigistes employés depuis plusieurs années. La direction doit leur apporter des réponses ce vendredi 12 avril. Mais les données obtenues par Mediapart risquent de renforcer la colère des salariés. Car selon nos informations, les mesures d’économie prises depuis plusieurs années n'ont aucunement concerné certaines « stars » de la station, dont les juteuses rémunérations ont augmenté dans la plus grande opacité.