La pénurie d'enseignants touche pour la première fois le primaire

Par

Les résultats aux concours d'enseignement du second degré, qui viennent d'être publiés, révèlent que la crise du recrutement est loin d'être terminée. Pour la première fois, selon nos informations, le primaire est également touché et la situation serait critique dans plusieurs académies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On savait le pari difficile. Au-delà des obstacles budgétaires, la promesse de François Hollande de recréer 60 000 postes dans l’éducation sur cinq ans risquait de se heurter à une crise des recrutements déjà marquée ces dernières années. Au vu des résultats des concours d’enseignement qui viennent presque intégralement d’être publiés pour le second degré et des chiffres collectés par Mediapart pour le primaire, il est désormais clair que l’objectif sera très difficilement atteint. Signe que la situation connaît un nouveau palier, pour la première fois, dans le premier degré –  jusque-là épargné – tous les postes ne pourront être pourvus.