Pour Cédric et Sandra, couple au gilet jaune: «On est arrivés au bout du système»

Par

Pour Cédric et Sandra, engagés depuis un mois aux côtés des « gilets jaunes », les annonces d’Emmanuel Macron ne vont pas faire retomber la colère et la soif du mouvement de « tout reprendre à la base ». « Les gens se sont réveillés. On va aller jusqu’au bout », expliquent-ils. Ce couple qui vit en périphérie de Lyon n’a de toute façon plus aucune confiance dans la parole de celui qui les a « tellement méprisés »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C’était bien orchestré : l’air fatigué, les yeux larmoyants, mais moi je lui aurais pas donné mon paquet de mouchoirs ! » grince Sandra, que la prestation d’Emmanuel Macron n’a « pas fait redescendre », comme s’en amuse son mari Cédric. « Elle, elle veut continuer plus que jamais et monter à Paris pour tout casser », sourit-il. Engagé depuis un mois avec les « gilets jaunes », ce couple qui vit en périphérie de Lyon n’a de toute façon plus aucune confiance dans la parole de celui qui les a « tellement méprisés ».