Peintures, meubles, tapis, parquets... Et chez vous, c'est respirable ?

Par
«Un appartement qui sent le neuf sent surtout le cancer», estime la responsable de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur. En cause, la multitude de substances chimiques qui se dégagent des meubles, objets et produits parmi lesquels nous évoluons au quotidien. Les députés européens viennent d'adopter une directive interdisant l'utilisation de substances chimiques allergisantes et certains métaux lourds dans la fabrication des jouets. Enquête (photo wikimedia commons).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Quand un appartement sent le neuf, il sent surtout le cancer», assène Andrée Buchmann, présidente de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (Oqai). Cet organisme, créé par le gouvernement Jospin en 2001, se charge depuis d'établir un état des lieux de la qualité de l'air à l'intérieur des bâtiments publics et privés du pays. Et le constat n'est pas brillant.