Rue du Cirque: la police avait enquêté sur les liens de Ferracci avec la Brise de Mer et... Squarcini

Par

Michel Ferracci, dont le nom apparaît dans l'affaire de l'appartement prêté à François Hollande et Julie Gayet, a été au cœur du scandale du Cercle de jeux Wagram. L'enquête a révélé ses liens avec des figures du grand banditisme corse, mais aussi avec plusieurs personnes issues du milieu policier, à commencer par l'ex-patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avant que son nom ne se retrouve mêlé à l’affaire de l’appartement utilisé par François Hollande et Julie Gayet, Michel Ferracci est apparu dans le tentaculaire dossier du Cercle de jeux Wagram. Ancien directeur des jeux de l’établissement, il a été condamné, le 4 novembre, à dix-huit mois de prison avec sursis pour avoir participé au système mis en place depuis plusieurs années au sein du cercle afin de détourner de l’argent au profit du gang corse de la Brise de Mer.