Main arrachée lors d’une opération de gendarmes : un classement sans suite et des questions

En juin 2021, près de Redon (Ille-et-Vilaine), un jeune homme de 22 ans a eu la main arrachée lors d’une opération de gendarmes menée pour interdire une free party. Le parquet de Rennes vient d’annoncer le classement sans suite du dossier. L’avocat d’Alban annonce qu’il envisage de déposer plainte avec constitution de partie civile.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Près de Redon (Ille-et-Vilaine), alors qu’il participait, dans la nuit du 18 au 19 juin 2021, à une free party interdite, Alban*, 22 ans, a eu la main arrachée lors d’une opération des gendarmes. À l’issue de l’enquête préliminaire, le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, vient d’annoncer, ce 12 mars, le classement sans suite des plaintes déposées par le jeune homme. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal