Des malades expliquent leur opposition aux franchises médicales

Par

Ce samedi 12 avril, des manifestations contre les franchises médicales, entrées en vigueur au 1er janvier, ont été organisées dans toute la France. En tête de ces protestations se trouvent des malades chroniques, séropositifs, diabétiques ou atteints de maladies orphelines. Ils refusent de devoir payer toujours plus. Mediapart en a rencontré plusieurs. Témoignages. Lire également: l'impasse des déremboursements.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.


Cette semaine, les militants parisiens d’Act UP n’ont pas chômé. Leur mission : collecter les boîtes de médicaments qui devaient être déversées, ce samedi 12 avril à 14 heures, devant le ministère de la Santé pour protester contre les franchises médicales entrées en vigueur le 1er janvier.