Le roi Macron, sa cour et les affaires

Lors de sa cérémonie d’investiture, Emmanuel Macron a chaleureusement salué toutes celles et ceux qu’il a nommés, promus et maintenus, qu’ils soient mis en cause, mis en examen, condamnés en première instance ou définitivement. Car il y a toujours une bonne raison de ne pas tenir compte de l’éthique et de la justice. Démonstration en vidéo.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

Le samedi 7 mai, à 11 heures du matin, a eu lieu au palais de l’Élysée l’un des moments les plus monarchiques de la vie publique française : l’intronisation du chef de l’État. Des membres du gouvernement, des parlementaires, des artistes, des sportifs, des proches, agglutinés derrière un cordon, attendent fébrilement de pouvoir féliciter le président de la République. En retour, Emmanuel Macron les gratifie d’un mot, ou mieux, d’un geste digne des attentions de Napoléon pour les soldats de la Vieille Garde.

Il y a cinq ans, avant d’être élu une première fois, le président Macron avait promis la République exemplaire. Cinq ans plus tard, la cérémonie d’intronisation du président réélu permet de vérifier la solidité des promesses. Petite revue des troupes.

À la Une de Mediapart

Nucléaire
Avec le nucléaire, la France s’aligne sur les stratégies industrielles d’États autoritaires
Moins de 10 % de l’électricité mondiale a été produite par du nucléaire en 2021, selon un rapport annuel de référence. La Chine et la Russie construisent le plus de réacteurs à l’uranium, plaçant la France en bien mauvaise compagnie démocratique, alors qu’elle veut lancer de nouveaux EPR.
par Jade Lindgaard
Moyen-Orient
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Europe — Entretien
Les Russes fuient vers le Kazakhstan, le président Tokaïev sur un fil face à la Russie
Plus de 200 000 citoyens russes sont entrés au Kazakhstan depuis le 21 février, et 50 000 y sont restés. Le président Kassym-Jomart Tokaïev tente de prendre ses distances avec le Kremlin sur le dossier ukrainien. Mais sa marge de manœuvre semble limitée, explique Michaël Levystone, spécialiste de l’Asie centrale.
par Laurent Geslin
Climat
En Tanzanie, TotalEnergies prépare une bombe climatique aux relents colonialistes
Les Amis de la Terre et Survie publient une enquête inédite sur un futur oléoduc du géant pétrolier français en Tanzanie. Ce projet écocidaire et néocolonial aura des impacts désastreux sur les plans humain, écologique et climatique. Mais la résistance s’organise.
par Mickaël Correia

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne