Affaire Tapie: confusion générale avant le procès en appel

Par

Après la mise en liquidation du groupe Tapie décidée par le tribunal de commerce de Bobigny, qui clôt le volet civil de l’affaire, la cour d’appel de Paris va se ressaisir en octobre du volet pénal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le scandale Tapie dure depuis de si longues décennies qu’on finissait par penser qu’il ne connaîtrait jamais d’épilogue judiciaire. Et pourtant si ! Dans les deux volets de l’affaire, civil et pénal, on sent que la fin de cet interminable feuilleton, qui a commencé en février 1993 lors de la vente du groupe Adidas par l’ex-Crédit lyonnais, se rapproche petit à petit, même si c’est dans la plus extrême confusion.