Le gouvernement entretient le flou artistique autour de la Hadopi

Par

Le gouvernement vient de supprimer la peine de coupure de l'accès à internet, qui n'a quasiment jamais été appliquée, tout en annonçant son remplacement par des amendes administratives qui seraient gérées par le CSA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près de deux mois après la remise du rapport Lescure sur « la politique culturelle à l’ère des contenus numériques », censé mettre un terme au règne de la Hadopi, le gouvernement continue d'entretenir le flou sur ses intentions réelles.