Dans les ministères, la parité progresse à tout petits pas

Par

Les femmes ne représentent en 2014 que 31 % des nominations à des postes de directions de la fonction publique d’État. Trois nouvelles ordonnances viennent d’être adoptées pour renforcer la parité dans les organismes publics.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est lent, très lent, mais ça progresse. Selon le secrétariat d’État aux droits des femmes, interrogé par Mediapart, la parité a très légèrement gagné du terrain l’an dernier pour les postes à responsabilité de la fonction publique d’État : en 2014, les femmes ont représenté 31 % des nominations – un peu plus qu'en 2013, où elles n'étaient que 29 %. Mais la France est encore très loin de permettre un égal accès des hommes et des femmes aux postes de recteurs, d’ambassadeurs, de directeurs d’administration centrale ou de préfets.