Marion Maréchal-Le Pen recrutée par un homme d'affaires controversé

Par

L’ancienne députée FN du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, vient de décrocher un premier emploi dans le privé pour développer une école privée.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

La nièce de Marine Le Pen, qui a quitté la vie politique il y a quelques mois, a été recrutée par Martial Guiette, un homme d’affaires qui mise sur le juteux business de l’orientation des étudiants. Il ambitionne d’ouvrir une école proposant aux diplômés du troisième cycle de parfaire leur éducation par une formation de « culture générale ».

C’est Marion Maréchal-Le Pen, rencontrée en juin lors d’un dîner organisé par un ami commun, qui est chargée de mettre en place ce nouvel étage de la société Eduniversal dont le siège est installé à Courbevoie avec la responsabilité d’établir un programme, un comité scientifique, de recruter des intervenants de haut niveau et… accessoirement des fonds.

Dans le monde de l’enseignement supérieur, Martial Guiette est une personnalité plutôt controversée. L'homme d'affaires, au travers de sa société SMBG devenue Eduniversal, a créé un « Guide des meilleurs masters » pour aider les étudiants à trouver leur bonheur. De nombreux palmarès des formations y sont publiés, moyennant finances, puisque Martial Guiette invite les responsables des programmes à acheter des pages de publicité dans son guide. Il n’y a qu'un pas pour que ces classements soient soupçonnés d'être achetés. « Jamais de la vie, et je peux le prouver. Les écoles qui prétendent cela sont juste jalouses de concurrentes mieux classées », assurait en 2012 le chef d'entreprise.

À lire dans le Journal du dimanche et Le Point.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale