Delevoye consent une ouverture sur la "clause du grand-père"

Par
Jean-Paul Delevoye a consenti une ouverture mardi sur la "clause du grand-père", scénario d'apaisement avancé par l'exécutif pour la réforme des retraites, en estimant que cette option s'offrait à Emmanuel Macron et Edouard Philippe pour faciliter la transition vers le régime unique de "certaines professions".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Jean-Paul Delevoye a consenti une ouverture mardi sur la "clause du grand-père", scénario d'apaisement avancé par l'exécutif pour la réforme des retraites, en estimant que cette option s'offrait à Emmanuel Macron et Edouard Philippe pour faciliter la transition vers le régime unique de "certaines professions".