Ehpad: des privatisations s’enclenchent à bas bruit

Par

De la région parisienne au Puy-de-Dôme, Mediapart a enquêté sur une « petite » série de privatisations d’Ehpad publics vétustes et incapables de financer des travaux. Pas encore une vague. Mais un mouvement inédit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre de la santé a finalement tranché : le petit hôpital de Longué-Jumelles (Maine-et-Loire), en fait un gros Ehpad avec juste quelques lits d’hôpital, restera public. Si la ministre s’en est mêlée, c’est que sa possible privatisation a bénéficié d’une médiatisation nationale. Mais bien d’autres projets de privatisations d’Ehpad n’ont pas attiré l’attention d’Agnès Buzyn.