Le gendarme de l’Elysée avait des liens avec le milieu corse

Par et Brendan Kemmet

Selon nos informations, Lionel Lavergne est apparu en 2014 dans une enquête sur un parrain corse. En dépit d’écoutes confondantes, il a été nommé peu après cette découverte au poste hautement sensible de gendarme chargé de la sécurité à l’Élysée. Une fonction qu’il a occupée pendant cinq ans, auprès de François Hollande puis d’Emmanuel Macron. Révélations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Longtemps, les portes sont restées fermées… Les hauts magistrats, les gradés de la police approchés, tout le monde avait peur de parler. Et pour cause, il s’agissait de révéler que la cavale de l’homme fort du grand banditisme corse a conduit les policiers qui le traquaient aux portes de l’Élysée.