Il ne faut pas avoir peur de parler migration, dit Griveaux

Par
Il ne faut pas avoir peur de mettre sur la table le débat sur la politique migratoire, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, quelques jours après les propos d'Emmanuel Macron sur l'immigration et "l'identité profonde" qui ont suscité critiques et interrogations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Il ne faut pas avoir peur de mettre sur la table le débat sur la politique migratoire, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, quelques jours après les propos d'Emmanuel Macron sur l'immigration et "l'identité profonde" qui ont suscité critiques et interrogations.