Des témoins clefs "indisponibles" pour le procès de Tarnac

Par
Le procès de huit militants anticapitalistes du groupe dit de Tarnac a commencé mardi à Paris par l'énumération de témoins clefs qui ont fait savoir qu'ils étaient indisponibles, comme l'ancienne ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le procès de huit militants anticapitalistes du groupe dit de Tarnac a commencé mardi à Paris par l'énumération de témoins clefs qui ont fait savoir qu'ils étaient indisponibles, comme l'ancienne ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie.