Fillettes en rétention : l'une d'elles était française

Deux fillettes ont récemment passé plusieurs jours en zone d'attente à Roissy. Dans les deux cas, le défenseur des droits Jacques Toubon a décidé de mener l'enquête. L'une d'elles était française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Hollande avait promis que, sous sa présidence, aucun mineur ne serait retenu en rétention. Récemment, deux fillettes ont pourtant passé plusieurs jours en zone d'attente à Roissy… Dans les deux cas, le défenseur des droits Jacques Toubon s'est saisi du dossier tant les conditions de leur rétention, seules, sans leur famille, posent question. Et d'autant plus que l'une d'elles était française, comme rapporte l'AFP.