Contre les journalistes, Sarkozy privatise aussi la police

Par
Le Monde va déposer plainte contre X... pour violation du secret des sources. Selon le quotidien, la Direction centrale du renseignement intérieur a enquêté pour trouver les sources du journaliste qui suit l'affaire Woerth-Bettencourt, hors de tout cadre judiciaire. Ces investigations témoignent d'un détournement des missions de la police à des fins partisanes et au service d'intérêts privés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Monde va déposer plainte contre X... pour violation du secret des sources. Cette plainte vise les agissements de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) qui, selon le quotidien, a enquêté, sur ordre de l'Elysée, pour trouver les sources du journaliste qui suit l'affaire Woerth-Bettencourt. Menées hors de tout cadre judiciaire par le service de police théoriquement chargé du contre-espionnage, ces investigations témoignent d'un détournement des missions de la police nationale à des fins politiquement partisanes et au service d'intérêts privés. Ce détournement a connu au moins un précédent: au printemps dernier, la DCRI avait enquêté, avec les mêmes méthodes, sur l'origine des rumeurs d'infidélité concernant le couple Sarkozy.