Roger Martelli: «Le PCF n'en a toujours pas fini avec le bolchevisme»

L'historien et ancien communiste Roger Martelli publie L’Occasion manquée – Été 1984, quand le PCF se referme. C'est le récit d'un moment clé dans l'histoire du parti qui amorce le début d'une crise historique et d'une marginalisation durable. Au-delà, l'auteur note combien le refus de toute ouverture va peser jusqu'à aujourd'hui dans un parti qui ne s'est pas émancipé du bolchevisme.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

En 1984, les journalistes ne peuvent espérer parler à Roger Martelli. Il est alors un jeune membre du comité central, intellectuel agile, historien admis dans les arcanes et coulisses du parti. Et, discipline de parti oblige, il ne viendrait pas à l'idée de Martelli de parler en liberté à des journalistes, de faire état de ses doutes grandissants sur la stratégie suivie par la direction d'alors et son secrétaire général, Georges Marchais.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

La boîte à idées

À la Une de Mediapart

Corruption — Analyse
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Justice
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Santé — Reportage
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
L’esprit critique
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux