Trois assignations à résidence dans l'enquête sur le viaduc de Gênes

Par
Trois employés de sociétés appartenant au groupe Atlantia ont été assignés à résidence vendredi dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de falsification de rapports sur les contrôles de sécurité de viaducs autoroutiers après l'effondrement du pont Morandi à Gênes l'an dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Trois employés de sociétés appartenant au groupe Atlantia ont été assignés à résidence vendredi dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de falsification de rapports sur les contrôles de sécurité de viaducs autoroutiers après l'effondrement du pont Morandi à Gênes l'an dernier.